Nos Nouvelles

»

Les répercussions de la victimisation : comment la Justice Réparatrice en restreint la portée



Dans le cadre de la Semaine de la justice réparatrice, le Réseau de la justice réparatrice d’Ottawa organise une présentation intitulée :

 

Les répercussions de la victimisation :
comment la justice réparatrice en restreint la portée

le jeudi 14 novembre 2013, de 17 h à 19 h

au foyer Andrew Haydon/Jean Pigott de l’hôtel de ville d’Ottawa

 

Nous aimerions vous inviter cordialement à assister à cette présentation, qui promet d’être une expérience enrichissante!

 

La présentation mettra en vedette Dona Cadman et Supriya Dasi, dont le fils, Isaac, a tué le fils de Dona, Jesse. C’est le récit de leur émouvante et inspirante histoire. Un parcours de douleur et d’angoisse pour l’une qui a perdu son fils et pour l’autre, qui doit vivre avec le fardeau que cela représente d’être le parent d’un jeune qui a commis une infraction avec violence. Un parcours qui les a menées vers un point de guérison et d’espoir. Leur expérience illustre qu’un processus approprié de justice réparatrice peut parvenir à régler les problèmes auxquels font face les familles des victimes et des délinquants.

 

Le nombre de places étant limité, veuillez indiquer votre présence auprès de Chandler par courriel (cjpstudent@storm.ca) ou par téléphone (613-239-1268). Veuillez prendre note qu’un montant de 10 $ sera exigé à l’entrée. N’hésitez pas à faire circuler cette invitation au plus grand nombre possible!

 

Au plaisir de vous voir à la présentation!