J'ai été Victime d'un acte Criminel.


  • Auriez-vous aimé obtenir de plus amples renseignements sur la procédure de justice pénale ?
  • Auriez-vous souhaité que quelqu’un s’intéresse plus particulièrement à ce que vous avez vécu, vous apporte un soutien approprié et, peut-être même, vous oriente vers les bonnes ressources communautaires?
  • Auriez-vous aimé obtenir de plus amples renseignements sur la cause qui vous concerne? Avez-vous de nombreuses questions au sujet de l’acte criminel dont vous avez été victime? Est-ce que vous demandez pourquoi cela vous est-il arrivé? Avez-vous des questions au sujet du contrevenant?
  • Éprouvez-vous le besoin de participer à la procédure de justice pénale? Avez-vous des besoins en matière de réparation qui, à votre avis, non toujours pas été abordés ?
  • Aimeriez-vous décrire à l’auteur du crime les incidences que ses gestes ont eues sur votre vie?
  • Souhaitez-vous voir l’auteur du crime vous présenter ses excuses ? Voulez-vous vous assurer qu’il ou elle accepte la responsabilité de ses gestes?
  • Voulez-vous rencontrer le contrevenant afin de constater de vous-même si cette personne regrette sincèrement les gestes qu’elle a posés?

 

SI VOUS AVEZ RÉPONDU « OUI » AUX QUESTIONS ÉNUMÉRÉES CI DESSUS, VOICI COMMENT LE PROJET PEUT VOUS AIDER

  • Nous pouvons vous accompagner tout au long de la procédure de justice pénale.
  • Nous pouvons servir d’intermédiaire entre vous et le contrevenant afin de faciliter l’échange de communication. Dans ces échanges, vous pourrez notamment décrire les incidences qu’ont eues les gestes posés sur votre vie, recevoir les excuses de leur auteur et en apprendre plus long sur ce dernier.
  • Vous pouvez avoir votre mot à dire sur la forme que devrait prendre la réparation demandée. Vous aurez également l’occasion d’en arriver à un Protocole de règlement entre vous et le contrevenant.
  • Nous pouvons, si les parties le souhaitent, animer une rencontre entre vous et vos victimes où vous serez chacun accompagnés de vos personnes-ressources respectives.

 

COMMENT PUIS-JE PARTICIPER À CE PROJET?

Vous pouvez appeler directement les travailleurs du Projet de justice pénale ou demander de participer au projet par l’entremise du Programme d'aide aux victimes et aux témoins, du policier-enquêteur, de votre avocat de la défense ou du procureur de la Couronne auquel le dossier a été confié. Gardez cependant à l’esprit que la participation à ce projet est volontaire, à la fois pour vous et pour la victime. La démarche est lancée seulement si les deux parties choisissent d’y participer.

SUIS-JE OBLIGÉ DE RENCONTRER LE CONTREVENANT?

Non. La rencontre entre victime et contrevenant a seulement lieu si les parties souhaitent se rencontrer en personne. Si elles choisissent de ne pas se rencontrer, d’autres moyens permettant d’assurer la communication entre les parties sont mis en œuvre. Ces moyens peuvent notamment prendre la forme d’un simple échange verbal réalisé par l’intermédiaire du travailleur en service social individualisé, d’un échange de lettres ou d’entrevues enregistrées sur bande vidéo.

S’ATTEND-T-ON À CE QUE JE PARDONNE AU CONTREVENANT ?

Non. Bien qu’il soit beau de pouvoir pardonner, nous croyons fermement que le pardon fait partie du cheminement personnel d’un individu. Par conséquent, on ne doit ni l’exiger ni s’y attendre de la part d’un participant ou d’une participante.

MA PARTICIPATION AURA-T-ELLE UNE INCIDENCE SUR LA PEINE IMPOSÉE AU CONTREVENANT ?

La responsabilité de déterminer la peine qui vous sera imposée revient au juge seul. Si vous et vos victimes en arrivez à un Protocole de règlement, ce protocole peut être présenté au juge afin qu’il ou elle en tienne compte lors du prononcé de la sentence. Habituellement, les juges reconnaissent le fait qu’une personne accusée accepte la responsabilité des gestes qu’elle a posés, entreprenne une réflexion sur les origines du comportement fautif et tente, du mieux qu’elle le peut, pour remédier au mal commis.